Après tant et tant de travail, de réflexion, de remise en question, ces fameux tee-shirts sont arrivés.

Et en réalité c’est maintenant que ca commence ! Mais je vais tout de même profiter de ce moment pour faire un petit bilan de cette année qui vient de passer.

Une année super enrichissante à tous les niveaux.

J’ai l’impression d’en avoir plus appris sur moi en 1 an que les 7 dernières années… Comme si je venais de prendre un super booster et que quoi qu’il arrive ca allait bouger. Car en plus d’apprendre sur moi, les choses ont été de telles sortes qu’il était évident que cela devait bouger. Et cela bouge effectivement. Alors ce n’est que du bonus.

Si c’était à refaire …

Et bien, je m’y prendrais surement différemment, j’ai un peu l’impression d’avoir perdu du temps dans des directions qui n’ont finalement pas été prises. Mais en même temps il a bien fallu que j’y aille pour voir que ce n’était pas les bonnes. Comme quoi les bonnes décisions sont cruciales et pour tant il n’y a pas de bonne décision étant donné que chacune d’elle devait être prise (au moins pour savoir que ce n’était pas le bon chemin). Bon la phrase fait un peu alambiquée comme ca, mais je crois que c’est tout de même compréhensible.

Tout reste à faire, 

Voilà, je suis content, j’ai réussi à faire produire des t-shirts super bio et éthiques comme je voulais. Je suis sincèrement content du résultat, les couleurs me plaisent, les coupes, les designs. J’ai de bons retours, donc c’est positifs… maintenant pour me rembourser et relancer une production, j’ai besoin d’en vendre 300 … 3 cent t-shirts ! Ca commence à faire, donc c’est là que commence l’aventure. Alors bien sûr les copains sont en train de me supporter, mais je doute qu’ils aient besoin de 300 t-shirts aussi bio et beaux qu’ils soient !

Donc c’est là que je me retrouve face à mon premier défi… diffuser, me faire connaitre, parler de moi… en un mot, communiquer.

J’apprends donc à le faire, à oser simplement, à essayer différentes manières. Mais il est quelque chose sur laquelle je n’ai aucune influence et qui pourtant restera l’élément déterminant, le bouche à oreille. Bref, parlez-en si le projet vous touche, c’est grâce à ça qu’il pourra continuer. ;)